All posts tagged: sweetmoments

Good After Nine

  J’attends le loup, le renard et le lapin. Après l’expédition en forêt bling bling, hélium et étincelle jolie, voici la série complètement pétée de la fourrure. Avec les copines, fallait pas nous coller des bagues aussi cute dans les pattes. De l’animal en veux tu, de l’imprimé en voilà. Et comme c’est pas notre genre de la jouer demi harmonie vestimentaire, on a mis le paquet. C’est en véritable  » Bande à graou « , qu’on a jouer au loup et manger une buche d’air frais il y a quelques semaines. Trois heures de shooting plus tard, 15 centimètres de végétaux morts sous les paluches, les extrémités en péril et les instincts primates sur le qui-vive, nous voici piégées dans le boitier de Lydie. Même pas peur d’ébouriffer nos sages pelages. Team Tri Yann, au rapport. Et en bonus, une petite vidéo backstage, histoire d’avoir un aperçu de comment qu’on fait pour jouer à Auguste le Lapin et Raymond le Husky. Je te devais bien ça internaute après un mois d’absence. Bon j’vous laisse, j’ai thérapie …

Show me your teeth x Lumo

Préjugés et petites boites vestimentaires Quand tu portes un collier avec une dent, les gens te prennent systématiquement pour : (1) une psychopathe qui collectionne les dents de ses victimes (2) une fétichiste au goût buccodentaire un peu trop prononcé (3) une sorcière païenne avec des grigris. J’ai passé ma journée à examiner des grimaces sur le visage de mes camarades de vie. Pourtant ça va, c’est pas une rangée de dents de lait récoltée dans la bouche de mon frère. Trouvé chez Lumo, une nouvelle fois. Ce petit collier minimaliste habillera n’importe quelle tenue. Et fera sourire tous les cons sur votre passage. Et ça franchement, ça n’a pas de prix. Quand tu portes une veste en imitation fourrure, les gens te prennent systématiquement pour : (1) Un chasseur sans pitié (2) Un inuit en cavale (3) Une cocotte aux gouts vestimentaires plus que has been. Et c’est le sourcil relevé et la mine de travers que j’ai passé ma journée à expliquer que non, ce n’est pas une vraie fourrure, et que les …

Crapule aux doigts d’argent

Théorie du dressing des copines Je te plante le décor. Arriver chez Lydie, le cheveu droit comme une crête de coq victorieux, la savate triste qui embrasse dangereusement mon jean qui bâille, l’oeil vide. Avec une goutte au nez, l’ambulance de la mode m’aurait surement emmené pour une désintox du bonheur. Et puis Lydie me balance, comme ça, sans prévenir : tu veux que je te prête un chapeau et des chaussures? Il n’en fallait pas plus pour me planter une constellation dans le cœur. Parce que c’est bien simple, le dressing de tes copines est toujours plus beau, plus cool, plus sensationnel que le tien. C’est comme ça. Ça ne s’explique pas. Alors quand celle-ci te propose de piquer dedans, tu t’y jettes les deux coudes en avant. C’est comme offrir une extension de penderie, sans frais, reprise et échangeable. Ça ne se refuse pas. Évidemment, la seule condition c’est que tu puisses te loger dans ses fringues sans avoir à forcer avec de la vaseline. Mes pieds et crâne ont rapidement adopté ces …

Tous au bain avec Laino

C’est l’heure du bain figu(e)rez vous ! Camarade, l’heure est au barbotage ! À défaut de pouvoir faire rouler des figues sous ta fourchette, je te propose moi, une alternative qui ne va pas te laisser sur ta faim. Parce que prendre un bain, c’est bien, mais s’enduire le corps d’une délicate odeur de figue, c’est quand même mieux. Ton rituel journalier > hebdomadaire – mensuel – annuel > (rayer la mention inutile) va rapidement se transformer en une orgie des sens. Imagine toi, le derrière dans la mousse, les narines en émoi et la peau qui fleurit. Efface-moi cet air ahuri, tu risques de boire la tasse. En tube ou en savonnette, Laino ne veut pas de jaloux. Des figues pour tous et tous au bain. Je ne vais pas te cacher que ma préférence penche du côté du tube. La savonnette c’est pas pour les tapettes. Faut maitriser l’engin. Sinon tu te retrouves rapidement à courir dans ta salle de bain, les parties géniales à l’air, à chercher ton savon qui aurait glissé …

Captain America

Captain America, pour vous servir Le dimanche je me prends pour un super héros. J’enfile mes collants en lycra et j’arpente les rues d’Angers pour combattre le mal. On va pas se leurrer, je suis encore novice. J’ai pas encore eu mon diplôme de la  » Super Heros Academy « , je commence gentil. L’avantage des parkings vides, c’est qu’on ne prend pas trop de risques. Et vu qu’Angers, ce n’est pas Gotham, je saute dans ma jupe tutu, pour faire quelques entrechats avec mes potes les caddies. Histoire de passer le temps et de garder la forme. Et puis ma chemise Choies. La pièce maitresse de mon costume. Tu passes un bras dans une manche que t’es déjà en train de taper du pied au rythme de Joe Dassin. J’ai pas trop l’flag sans déconner? Dans une des photographies, on aperçoit même un bain de lumière qui vient m’inonder les paluches de vitamine B. Je suis l’élue. Sauver le monde c’est quand même un boulot de taré. Je vous laisse donc méditer sur mon nouveau …

Le (presque) guide du bisou

Le kiss pour les nuls : segmentation et conseils gratos. Aujourd’hui je vous livre dans ce guide, la réponse à LA question. Vous savez cette question qu’un enfant te pose et à laquelle tu n’as aucune réponse claire et concise. La question qui te met plus mal à l’aise que d’arriver en peignoir Bob l’éponge au boulot. Cette question la voici : Comment on fait pour bien embrasser un garçon ? 1 – Le bisou baveux : le bisou du néophyte. Celui qui te trempe les babines et qui te colle la manche. À éviter, évidemment. Surtout l’hiver rapport microbes x salive x grippe. Et je ne vais pas te mentir, le syndrome escargot est rarement un facteur qui fait tomber les cœurs. Le conseil gratos : Si jamais tu laves les gencives de ta conquête par inadvertance, pas de panique. La seule solution c’est de jouer la carte du naturel : tu avais un morceau de salade entre les dents et comme le dit l’adage « Deux coups de léchouille valent mieux qu’un sourire …