All posts tagged: interview

Nice To Hear You 16 – La bienveillance avec Marion Séclin, comédienne, scénariste et réalisatrice

S’aimer tendrement Marion Séclin, j’ai eu le plaisir de la découvrir comme certains et certaines d’entre vous, peut-être, au travers du Studio Bagel. De Marion alors, je ne connaissais que les personnages qu’elle faisait vivre sur sa peau et dans ses mots. En fait, Marion Séclin, je l’ai vraiment rencontré pour la première fois en visionnant son TEDx. Elle était là, sur scène, derrière mon écran lumineux, à raconter son histoire. Ça m’avait bouleversé, questionné, inquiété. Quand il fallu rédiger une thématique pour l’émission, il m’a paru évident d’aborder un sujet sur fond de toile positive. J’avais imaginé des échos de rires, des phrases chargées de panache. Vous allez l’entendre, cette discussion souvent légère, quelque fois sévère, est une invitation à l’empathie. Pour l’occasion nous avons aussi imaginé un shooting éditorial pour faire vivre la thématique avec des mots, des images et des voix. Avec Marion nous avons parlé d’amour-propre, d’être en couple à 30 ans et d’égoïsme bien placé. DA, stylisme, mise en page : Anne-Charlotte Moreau (@lyloutte.studio) Photographie, traitement : Lydie Bonhomme (@lyloutte.studio) …

Nice To Hear You 15 – Le voyage avec Mai Hua, color designer et vidéaste

Quête interne pour voyage terrestre Dans l’introduction du podcast, je l’explique : il n’est pas exercice facile que d’enregistrer avec une personne qui nous a apporté et continue de nous apporter beaucoup au quotidien. Mai, son travail, je m’en délecte depuis des années. Je crois avoir regardé, sans exagérer, sa vidéo avec Sophie Fontanel, une dizaine de fois. Juste comme ça. Parce que c’est beau, que ça fait du bien. Nous nous sommes installées dans sa cuisine, on a parlé de voyages, internes, externes, subtils et terrestres. Je pense que malgré moi, cet exercice m’impressionnait. Depuis la sortie de l’épisode, j’ai eu le plaisir de faire découvrir les travaux et les mots de Mai à des proches, des artistes, des humain.e.s au grand cœur. C’est agréable je trouve, ces paroles suspendues dans le temps, qui viennent se blottir dans vos oreilles. C’est dingue, aussi. Mai, vous, moi, tous réunis autour de vos casques et autres écouteurs pour commencer une traversée insaisissable pendant une heure. Avec Mai on a parlé de Harry Potter, de méditation et …

Nice To Hear You 14 – L’ambition avec Alix Mobuchon, fleuriste fondatrice de Racine Paris

Du sens dans les essences Racine Paris est un pari qu’Alix Mobuchon a décidé de sceller entre elle et le destin. Après des années à imaginer des évènements grand public de vaste envergure, c’est un virage à 360 degrés qu’elle effectue, avec l’envie de donner naissance à un projet créatif qui ferait jaillir un poumon champêtre dans le salon de ses clients. Les bouquets Racine Paris sont de petits trésors éphémères qu’on a envie de blottir contre soi. C’est si beau une fleur, surtout quand elle est maniée avec tendresse. Ce nouveau concept de livraison de fleurs chatouille ma curiosité chaque jour avec la découverte d’une nouvelle création et ma rencontre avec sa fondatrice a encouragé ce coup de foudre : un véritable joyau brut, avec un franc-parler qui invite à des échanges natures, sans fioriture. On a enregistré cet épisode dans la boutique-atelier Racine située dans le 11e arrondissement de Paris. C’était agréable de fondre nos paroles entourées de feuilles, de lumière et fleurs séchées. Avec Alix on a parlé de maternité, de challenges …

Nice To Hear You 11 – Le bonheur avec Sophie Trem, fondatrice du blog « The Other Art Of Living » et Charlotte Dereux, créatrice de le marque PATiNE

Le bonheur n’est pas qu’une destination Cette onzième émission est un peu spéciale. C’est la première à être réalisée à quatre mains avec mon amie photographe Lydie derrière l’appareil. Elle est spéciale aussi, car c’est la première fois que je reçois deux invitées qui ne partagent pas le même projet. Sophie et Charlotte sont une grande source d’inspiration au quotidien. L’une par ses mots, l’autre par ses produits. Avec Sophie ça faisait plusieurs mois qu’on échangeait au sujet d’une émission. Quand j’ai aperçu sur Instagram que les deux compères avaient eu un coup de foudre 2.0 l’une pour l’autre, il m’a semblé évident de consacrer un épisode à leur feel good respectif. Plus on est de crazy people, plus on se tape le micro par terre, c’est bien connu. Cette émission est donc un cool mix de rêves, de peurs, d’échecs, de rires, de bio, de bon, à dévorer à toute heure de la journée en cas de petite fringale de bonheur. Très bonne écoute !     Le positif, le trognon d’une personnalité  Charlotte Dereux : …

INTERVIEW / La Seine et Moi

Une marque au poil J’ai découvert Lydia et sa marque « La Seine et Moi » sur Instagram. En plein hiver, la truffe gelée, l’oeil hagard, je scrollais mon feed à la recherche d’une image douce à me coller sous le pouce. Et là, parmi les suggestions de mes congénères : un manteau en fausse-fourrure « La Seine et Moi ». Quelques clics plus tard, me voilà en train de rêver braver des tempêtes avec une de ces merveilles sur le dos et de m’adoucir l’égo sur toutes les jolies pièces du e-shop. Car « La Seine et Moi » ce n’est pas seulement des manteaux et accessoires beaux à pleurer, c’est aussi une marque qui, en plus d’avoir reçue le prix de la meilleure marque de fausse fourrure par la PETA en 2016, imagine et fabrique tous ses produits à Paris, avec des matières françaises. Lydia Bahia est incroyable. La douceur et l’inspiration qu’elle dégage me font l’effet d’une menthe à l’eau en plein été : un bien fou. Quel genre d’humaine es-tu sur la planète ? Lydia Bahia : Je …

Nice To Hear You 01 / L’audace avec Lucile Moreau, créatrice « Bijoux de Lu »

L’audace doré à l’or fin C’est officiel, le premier épisode de cette nouvelle aventure est là, posé sous vos tympans ébahis. Pour ce tout premier épisode, j’ai demandé à Lucile de me prêter sa voix parce que pour être franche avec vous, je ne pouvais imaginer personne d’autre pour ouvrir le bal. J’ai rencontré Lucile au détour d’un clic sur l’internet et j’avais déjà à l’époque le coeur qui faisait des gros boum boum pour ses créations. Et puis un jour, on se voit dans le monde du réel et c’était comme genre tellement chill, et cool et intéressant. Le genre de rencontre d’où tu sors complètement gazouillis. J’avais des plumes d’oiseaux pleins le palpitant et l’idée de faire partager ça avec vous venait d’atterrir sur la piste de mes idées. Pour cet enregistrement, Lucile m’a ouvert la porte de son atelier deux fois. Une fois pour capturer sa voix dans son précédent atelier, une deuxième fois pour emprisonner son sourire au coeur de son nouvel espace de travail, rue de Prague, dans le 12e …