All posts tagged: bohème

Coups de coeur bijoux

Bijou Brigitte : notre summer sélection Aujourd’hui c’est un pack de gonzesses qui vient s’écraser sur ta rétine de si bon matin. Et de la poulette de qualité de surcroît. Mes deux coeurs Nutella préférés et mon humble personne. Quand on m’a proposé d’interpréter la nouvelle collection d’été Bijou Brigitte, j’ai tout de suite pensé à ces deux-là pour m’accompagner. Ce que j’ai toujours aimé chez Bijou Brigitte c’est l’assortiment de produits supra diversifié (là j’essaye de vous impressionner avec mon vocabulaire de marketeuse), le mélange des styles et les prix tellement chouettes que tu chiales de bonheur quand tu tapes ton code de CB. Et comme je suis une hôte 2.0 supra pourrave on ouvre le bal des minois… par moi. Unefillederable. Dès ma première visite sur Bijou Brigitte, j’ai capoté tout net pour cette couronne de fleurs. Et comme deux fleurs valent mieux que une tu comprendras, j’ai fait une pêche groupée avec cette paire de boucles d’oreille trop chicos. Pour fêter cette prise du siècle, j’ai même tracé mon plus beau trait d’eye-liner que …

Cuir, jean & rêve d’indiens

Techniques de sioux, coup de foudre en Dakota et marque de bijoux adorée Pour commencer la semaine rien de tel qu’un article cuir-créoles. J’ai laissé ma moustache au placard et sorti mon chapeau à la place, décence oblige. Ça fait plusieurs semaines que j’veux vous écrire une bafouille sur cette marque de bijoux. Mais je ne suis pas bonne avec la drague alors j’ai répété ma déclaration plusieurs fois avant de trouver la bonne punchline. LES SOMETHINGS arrive directement en première place sur le podium de mon coeur. Comme ça, sans prévenir. PAF. Dans tes artères. L’univers bohème-chic m’a catapulté direct dans un tipi d’amour. Aller simple pour le Dakota du Nord. Avec les boucles d’oreilles Axelle suspendues à mon lobe, je me sens un peu comme un chef indien. J’ai le coeur qui sent le chamallow les amis. J’ai dû adopter des techniques de sioux pour sortir de mon fantasme post coup de foudre. Clairement, il m’était impossible de déambuler en costume de Pocahontas. Du coup, je te sors la ruse du cuir-jean. Vous êtes …

Ohayo Kimono

Ohayo* Kimono ! On fêterait bien l’arrivée du premier kimono dans mon dressing avec une tournée de saké. Mais on est lundi. Du coup on va se contenter de shooter de Perrier – même pas peur -. J’ai longtemps lorgné sur les kimonos au printemps dernier, longtemps hésité à céder à la tendance, réfrénant mes instants de mouton les plus primaires, et puis finalement j’avais fait une croix sur le syndrome kimono-rigolo-topissimo. Et puis, les mois passèrent, la tendance s’atténua et je finis par lâcher prise. Quand j’ai quelque chose dans la citrouille, je ne l’ai pas ailleurs. Et franchement, FRANCHEMENT, y’a pas de quoi faire des rastas à une sirène ni chercher des poux sur la tête d’un crapaud : le kimono c’est vraiment topissimo. Le combo  » fleurs  » et  » franges  » à fait exploser mon love compteur. On est content, on aime bien, on en use et en abuse. * Bonjour …………………………………………………………………………………………………………………………………………… Plus que quelques heures pour participer au concours Laino & tenter de gagner un exemplaire en édition limité de …

Cléopâtre en converses

Salut internaute ! J’espère que tu as passé un super week-end prolongé à siroter des martinis avec Mamie autour de la piscine et que tu en profité pour dégommer deux – trois voisins (ceux qui passent la tondeuse à midi, par exemple). Moi je t’ai shooté du look au kilomètre. Une bonne tonne de tissus à venir sur ton écran. On commence d’ailleurs par ce look qui est plus au moins la représentation du cool féminin selon moi. Décryptage. La robe longue, mon indispensable des beaux jours. La pièce qui se suffit à elle même. Un peu comme Cléopâtre quoi. Pas besoin de César pour exister. Et pas besoin de dépenser la moitié de la fortune égyptienne pour se procurer une jolie maxi robe. La preuve, cette robe Tidebuy, pour seulement 11 euros. Oui, tu m’as bien lu. Petit pécule, maxi effet garanti. Cléopâtre doit être en train de s’étouffer avec sa couronne à la lecture d’une telle nouvelle. Les converses, best chaussures in the world. Juste après les chaussons bien sûr, mais j’ai toujours …

La bohème

Je suis une déséquilibrée. Pas genre psychopathe qui voit des mammouths roses qui me chuchotent de découper Marc en forme de coeur, hein. Mais plutôt une déséquilibrée vestimentaire. Je suis multiple. Schizo de la sape. Je me surprends à passer d’un style à l’autre, comme ça, du jour au lendemain. Des fois, j’essaye de me feinter. Genre avancer désintéressée vers ma commode pour troubler ma conscience, mais elle est trop maligne. Je finis toujours par porter le style qu’elle m’a implanté dans le citron. Faut dire que passer deux heures à chercher/aimer/épingler des street style bohème ça aide pas. Je me tends des pièges vestimentaires. Je me teste. Je suis mon propre tsunami finalement. J’ai trop sniffé de cuir, je pense. Ça devait être du dinosaure pas frais, c’est sur. Toujours est-il que vendredi j’ai sorti le grand jeu. Genre Gispy Kings un soir de tourné. La jupe longue, le pull oversize, la capeline. Tout y est. Même le sac à franges. J’vais pas te cacher que le style bohème diseuse de bonne aventure, c’est …