Histoires
comments 4

Nice To Hear You 07 – L’argent avec Camille Vernier, créatrice de bijoux  » Helmut Paris « 

Rions biftons

Et si on parlait thune ? Parce que le flouze nous colle entre les doigts et qu’il est le pétrole de l’humanité, j’avais envie d’aborder le sujet avec Camille Vernier, créatrice de la marque de bijoux « Helmut Paris ». Cette émission à l’allure sérieuse n’est pourtant pas un cours d’économie pompeux. On a parlé sans complexe de la réalité d’indépendant sur fond de chaude marrade, parce que Camille : elle est comme ça. Elle rit, parle de tout sans tabou, partage ses galères avec bienveillance et sublime au quotidien vos cous, oreilles et petites mains avec des pièces en plexiglass aux lignes graphiques. Camille m’inspire tellement de choses et je suis vraiment heureuse qu’elle ait accepté d’échanger sur ce sujet brûlant au micro de Nice To Hear You. J’espère que cet épisode vous donnera chaud au cerveau, fera des étincelles dans vos oreilles et ouvrira des portes que peut-être… vous n’auriez jamais imaginé franchir.

Très bonne écoute !

 

 

La gentillesse comme principale monnaie

Camille Vernier : Je pense être un humain gentil mais malin. Parfois les gens disent que « gentil » veut dire « bête », mais moi j’aime les gens gentils. Être gentil c’est regarder ce qu’il se passe sagement autour de soi et faire au mieux pour s’en sortir.

 

bijoux-plexiglass-paris-or

S’épanouir avant tout

Camille Vernier : Je me dis que c’est cool de faire de l’argent et pourtant je ne fais vraiment rien pour en faire (rires). Pour le moment je vais plutôt faire un truc très cool et on verra après.

L’école, la réussite et les autres

Camille Vernier : Souvent on te dit qu’en fonction du métier que tu vas choisir, tu vas pouvoir prétendre à un certain niveau de salaire. Notre système éducatif nous parle plus de la réussite que du bonheur. On ne nous apprend pas du tout à être heureux. On est beaucoup trop dans la comparaison.

 

helmut-paris-bijoux-collections

 

Entreprendre et anticiper

Camille Vernier : J’ai eu du mal à me donner des objectifs, à faire des bilans. J’avais peur qu’en me donnant des objectifs, je sois déçue de ne pas les atteindre. Sauf que j’ai fini par me rendre compte que ce n’était pas très malin comme façon de faire (rires). Premièrement, tu n’as pas d’objectif donc tu n’es jamais content et deuxièmement, tu ne sais jamais si tes projets sont une réussite ou non.

 

podcast-entrepreneur-paris-femme-helmut

 

Le salaire, une étiquette

Camille Vernier : Nous sommes associés à des chiffres et c’est difficile de savoir si nous devons faire plus ou moins en fonction de ces chiffres, ces salaires. 1 200 euros pour certaines personnes représentent une grosse somme et pour d’autres pas du tout. C’est très difficile de se trouver une place par rapport aux salaires qu’on nous donne en entreprise. C’est presque pas très encourageant.

Le bonheur coûte peu de choses

Camille Vernier : Quand tu gagnes moins d’argent, tu deviens beaucoup plus créatif dans ta façon de l’utiliser. Je pense qu’on a pas besoin de sommes astronomiques pour vivre mais que manquer d’argent peut devenir vite un calvaire.

 

photographie-interieur-deco-paris-appartement

 

Plus qu’un bijou, un savoir-faire

Camille Vernier : Dans un prix de bijou il y a la recherche, les essais, les ratés, les prototypes, le loyer d’atelier, toutes les machines avec lesquelles tu travailles, les personnes avec qui tu élabores tes produits, tes matières premières. Donc si tu veux gagner un peu d’argent pour payer tout le monde et être un peu détendue la nuit, tu en arrives à avoir des prix plus élevés. On essaye de faire quelque chose de malin, ce n’est jamais du vol. De l’extérieur on dirait que ce n’est pas compliqué mais un bijou inclut beaucoup plus de choses que ce qu’on imagine.

 

boucles-oreilles-astre-metal-xl-or-helmut

 

Pour découvrir l’univers de Camille Vernier et ses collections de bijoux, rendez-vous sur son e-shop et sur sa page Instagram @helmutparis

Références liées à l’épisode :

Camille porte une paire de boucles d’oreilles « Astre métal XL » de sa dernière collection ainsi qu’une bague « double doigt INN’S« . Toutes les autres pièces présentées sur les photos sont disponibles sur l’e-shop.

4 Comments

  1. Petit podcast qui fait beaucoup de bien à entendre! Je suis aussi créatrice de bijoux et je me suis sentie moins seule en écoutant vos petites aventures de flouz et autres joyeuseries de la vie d’entrepreneuses! « Merci les filles! Je découvre ton travail Anne-Charlotte et je suis fan de tes set design! Tu recevras peut-être un mail de ma part prochainement 😉 Je file écouter le podcast avec Lucile des bijoux de Lu!

    • unefillederable says

      Merci beaucoup Marine pour ton petit mot ! Je suis ravie que l’émission te plaise 😉 À très bientôt

  2. Pingback: HELMUT PARIS – Le blog mode de Stéphanie Zwicky

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *