Histoires
comments 2

Nice To Hear You 03 / L’élégance avec Laure Derrey

L’élégance façonnée par le talent

Toutes mes rencontres avec Laure sont ponctuées d’éclats de rire, de regards bienveillants et surtout d’une avalanche de choses à raconter. Parce qu’avec Laure on aime parler, échanger, communiquer. Je pense même qu’on peut dire qu’on aime même beaucoup, BEAUCOUP ça. Nos mots se heurtent, s’enlacent, grimacent et dansent ensemble pour créer un ruisseau infini d’histoires. Alors quand je lui ai proposé d’enregistrer cette émission avec moi, elle a dit oui, évidemment. Laure fait partie des personnes qui donnent du sens à la mode pour moi. C’est élégant, mais pas que. C’est beau, mais bien plus encore. J’avais envie d’une partie de ping-pong intellectuelle où nos idées sur le chic rebondiraient sur sa table à dessin. Élégance et match. C’est dans la boîte.

 

La création salvatrice

Laure Derrey : Je suis très curieuse, très entière. Quand je démarre quelque chose, j’ai envie de le faire à fond. Je suis très créative, ce qui est ma force et ma faiblesse. J’ai envie de foncer, je n’ai pas envie de me limiter. Dans la création de vêtements, j’ai envie de créer le vestiaire idéal, qui est… infini. Ce métier je l’ai choisi pour tout ce que les gens m’apportent. Le but c’est de créer ce dont EUX ils rêvent, donc comme je disais, le dressing idéal ou, avec le conseil en image, de leur faire du bien pour que chaque personne puisse exploiter son potentiel. Pour être honnête, le fait de leur faire du bien, me fait du bien (rires).

Écouter son intuition pour toutes relations

Laure Derrey : La passion c’est une des choses principales qui me définit. Que ce soit dans mes relations de travail ou mes relations amicales. Je marche beaucoup au feeling dans tout ce que je peux construire comme lien. Que ce soit dans une collaboration ou des choix de personnes avec lesquelles je m’associe. Il y a la description sur le papier, et puis après il y a le ressenti, l’intuitif.

podcast-laure-derrey-portrait-createur

 

L’élégance, rebelle et mouvante

Laure Derrey : L’élégance est une notion très intuitive. Je vais pouvoir trouver des personnes élégantes dans des styles très différents. Ça peut être une nana hyper rock, en cuir, tatouée, percée, comme ça peut être une nana avec un style plus « classique ». J’aurais donc tendance à dire que c’est une notion qui effectivement traverse les temps. Personnellement, je n’aime pas l’élégance seule, parce que je la trouverais un peu … chiante. J’aime l’élégance qui s’adapte au fil des envies, des tendances, des saisons. La mode est un éternel recommencement sur les pièces en elles-mêmes mais je trouve que les silhouettes évoluent énormément.

Le chic saveur Tour Eiffel

Laure Derrey : Ce qu’on envie à la parisienne c’est le côté élégante-pas-fait-exprès. Mon chignon est très négligé mais en réalité, j’ai mis 3 heures (rires). Le côté « pas trop apprêté », qui fait qu’on est aussi très à l’aise.

 

mode-made-in-paris-creatrice

 

Slow fashion et pièces trésors

Laure Derrey : J’ai lancé ma marque en voulant suivre les saisons. J’ai fait trois collections que j’essayais de sortir en temps et en heure. Je me suis très vite rendue compte que j’avais créé beaucoup de pièces et que le temps de monter les prototypes, faire un shooting, écrire les fiches produits … je sortais ma collection et c’était les soldes chez la fast-fashion. Je n’avais donc pas encore eu le temps de présenter mes collections à mes clientes qu’il aurait déjà fallu les solder. J’ai fait ça sur trois saisons puis j’ai posé la question à mes amies, mes clientes pour savoir si ce rythme effréné leur tenait à cœur ou si elles préféraient garder leurs vêtements plus longtemps. Et elles m’ont répondu à l’unanimité que ce rythme ne leur convenait pas.

 

laure-derrey-creatrice-mode-made-in-france

Made in France rime avec évidence

Laure Derrey : Faire fabriquer mes pièces à Paris était une évidence pour pouvoir contrôler la qualité. Je suis très passionnée et donc très perfectionniste. Faire fabriquer à Paris c’est aussi et surtout pratique. Je fais tout, je peux tout contrôler, si je dois aller sur un petit détail que moi seule vois je peux le faire. Je voulais retrouver l’esprit du tailleur, de proximité avec les gens. Et puis la personnalisation proposée n’était de toute façon pas envisageable avec une production en série.

Une inspiration puisée dans le corps des femmes

Laure Derrey : Aujourd’hui j’ai plutôt tendance à aller dans des expos, aller chercher dans des archives des inspirations rétro. Je suis beaucoup moins dans la tendance. Je la sens et puis je la retranscris. Il y a la tendance, le style et mon envie de sublimer les silhouettes. Je vais adapter les coupes à la morphologie de mes clientes pour qu’elles aillent au plus de femmes possibles.

elegance-robe-mariage-creatrice

Pour découvrir l’univers de Laure Derrey, sa ligne de vêtements et ses nombreux headbands, rendez-vous sur son e-shop. Vous pouvez aussi suivre l’actualité de la marque sur Facebook ou Instagram.  

Références liées à l’épisode :

Peau d’Âne avec Catherine Deneuve

Laure porte un kimono Jemmmapes TULIPES, un bandeau Lutèce EMERAUDE disponible en plusieurs coloris et des bijoux Bijou de Lu.

2 Comments

  1. DERREY says

    Félicitations pour cet article qui décrit très bien la passion de Laure pour son métier et pour les femmes qu’elle souhaite mettre en valeur et rendre uniques.
    Bravo ma Laure. Je suis fière de toi.
    Papa

  2. j aime ces personnalités qui marchent au feeling et qui sont passionnées par ce qu’elles font!
    bise à toutes les 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *