All posts filed under: Histoires

Nice To Hear You 17 – Elsa Muse, fondatrice Studio Mumuse et son associée Pauline Haranger (PLAISIR)

Parenthèses espiègles, coquillages et plaisir coloré Pour ce nouvel épisode, je rencontre Elsa et Pauline, associées au sein du Studio Mumuse et échange avec elles sur la notion de plaisir. Elsa, vous la connaissez sûrement pour ses créations DIY, ses looks affirmés et son génie créatif. Depuis 2017, le Studio Mumuse s’est agrandi et c’est Pauline, son associée, qui le rejoint dans cette folle aventure amusante. Avec leurs équipes elles inventent, bouleversent, bousculent les codes esthétiques et imaginent des contenus animés toujours plus décapants. Avec Elsa et Pauline, nous avons parlé de pâte à sel, d’orgasme féminin et de crème de marron. Très bonne écoute !   Plaisirs doux et volcaniques Elsa : Je pense que j’ai un tempérament « peace and love« . J’ai horreur du conflit et donc je vais tout faire pour l’éviter. Pauline : Je suis une marathonienne. J’ai plusieurs vies en une vie : ma place aux côtés d’Elsa au Studio Mumuse, à la tête d’une PME à la maison avec trois enfants,  professeure à Sciences Politiques et je fais des études …

Nice To Hear You 16 – La bienveillance avec Marion Séclin, comédienne, scénariste et réalisatrice

S’aimer tendrement Marion Séclin, j’ai eu le plaisir de la découvrir comme certains et certaines d’entre vous, peut-être, au travers du Studio Bagel. De Marion alors, je ne connaissais que les personnages qu’elle faisait vivre sur sa peau et dans ses mots. En fait, Marion Séclin, je l’ai vraiment rencontré pour la première fois en visionnant son TEDx. Elle était là, sur scène, derrière mon écran lumineux, à raconter son histoire. Ça m’avait bouleversé, questionné, inquiété. Quand il fallu rédiger une thématique pour l’émission, il m’a paru évident d’aborder un sujet sur fond de toile positive. J’avais imaginé des échos de rires, des phrases chargées de panache. Vous allez l’entendre, cette discussion souvent légère, quelque fois sévère, est une invitation à l’empathie. Pour l’occasion nous avons aussi imaginé un shooting éditorial pour faire vivre la thématique avec des mots, des images et des voix. Avec Marion nous avons parlé d’amour-propre, d’être en couple à 30 ans et d’égoïsme bien placé. DA, stylisme, mise en page : Anne-Charlotte Moreau (@lyloutte.studio) Photographie, traitement : Lydie Bonhomme (@lyloutte.studio) …

Nice To Hear You 15 – Le voyage avec Mai Hua, color designer et vidéaste

Quête interne pour voyage terrestre Dans l’introduction du podcast, je l’explique : il n’est pas exercice facile que d’enregistrer avec une personne qui nous a apporté et continue de nous apporter beaucoup au quotidien. Mai, son travail, je m’en délecte depuis des années. Je crois avoir regardé, sans exagérer, sa vidéo avec Sophie Fontanel, une dizaine de fois. Juste comme ça. Parce que c’est beau, que ça fait du bien. Nous nous sommes installées dans sa cuisine, on a parlé de voyages, internes, externes, subtils et terrestres. Je pense que malgré moi, cet exercice m’impressionnait. Depuis la sortie de l’épisode, j’ai eu le plaisir de faire découvrir les travaux et les mots de Mai à des proches, des artistes, des humain.e.s au grand cœur. C’est agréable je trouve, ces paroles suspendues dans le temps, qui viennent se blottir dans vos oreilles. C’est dingue, aussi. Mai, vous, moi, tous réunis autour de vos casques et autres écouteurs pour commencer une traversée insaisissable pendant une heure. Avec Mai on a parlé de Harry Potter, de méditation et …

Nice To Hear You 14 – L’ambition avec Alix Mobuchon, fleuriste fondatrice de Racine Paris

Du sens dans les essences Racine Paris est un pari qu’Alix Mobuchon a décidé de sceller entre elle et le destin. Après des années à imaginer des évènements grand public de vaste envergure, c’est un virage à 360 degrés qu’elle effectue, avec l’envie de donner naissance à un projet créatif qui ferait jaillir un poumon champêtre dans le salon de ses clients. Les bouquets Racine Paris sont de petits trésors éphémères qu’on a envie de blottir contre soi. C’est si beau une fleur, surtout quand elle est maniée avec tendresse. Ce nouveau concept de livraison de fleurs chatouille ma curiosité chaque jour avec la découverte d’une nouvelle création et ma rencontre avec sa fondatrice a encouragé ce coup de foudre : un véritable joyau brut, avec un franc-parler qui invite à des échanges natures, sans fioriture. On a enregistré cet épisode dans la boutique-atelier Racine située dans le 11e arrondissement de Paris. C’était agréable de fondre nos paroles entourées de feuilles, de lumière et fleurs séchées. Avec Alix on a parlé de maternité, de challenges …

Nice To Hear You 13 – L’intuition avec Virginie et Émilie Capman, fondatrices de « Klin d’oeil »

Dans le regard de deux hyper sensibles Klin d’oeil c’est avant tout une histoire de coeurs et de soeurs. Virginie et Émilie, en plus d’être accrochées à la même branche généalogique, partagent la même envie : celle de partager du beau tout en faisant du bien. Cette vocation, c’est au travers de leur concept-store et des évènements qu’elles organisent qu’elles l’expriment depuis 5 ans maintenant. De Virginie et d’Émilie, je connaissais avant cet enregistrement un livre, une page Instagram et quelques mots bienveillants de nos connaissances communes à leurs sujets. Je ne connaissais pas leurs sensibilités bouillonnantes, mystique pour l’une, terrienne pour l’autre. Un échange affectueux, sincère voir peut-être même un peu bouleversant à certains moments. Ces deux humaines sont des déesses du quotidien, des lionnes au courage tendre, des passionnées gourmandes de leurs métiers. Très bonne écoute !     « Tous les gens avec qui on travaille sont avant tout des coups de coeur humains. »           Équilibre entre intuition et raison Émilie Capman : Je pense qu’il faut y aller …

Nice To Hear You 12 – L’optimisme avec Anaïs Dautais Warmel, entrepreneuse éthique et fondatrice de la marque « Les Récupérables »

La mode : une poésie détournable, aimable, récupérable   Aujourd’hui ce n’est pas une introduction que j’ai envie de rédiger, mais une lettre ouverte avec des coeurs à la place des virgules. Les fringues c’est ma dope depuis que je suis gamine. Ma came, mon addiction, mon péché mignon. J’aime ça et je sais pourquoi. Cette enveloppe douce que je choisis, au travers de laquelle j’interagis avec autrui, je l’apprécie. Les volants, les collants, le coton, les boutons tout ça sert de ponctuation à mon quotidien. La mode et moi on s’est consommé trop fort pendant trop longtemps. Je pensais la lutte vaine et puis, nan. La mode responsable c’est ma rehab dorée. Ma porte de sortie jolie. Ma lumière au fond du tunnel. Je peux enfin brandir une nouvelle torche dont je suis fière. C’est grâce à des humain.e.s passionné.e.s comme Anaïs que c’est possible. Comment vous décrire cette entrepreneuse sans utiliser tous les mots lumineux disponibles dans le vocabulaire de la langue française. Deux heures de rencontre et je ressors de cet entretien …